1empresa

150innovacionLa recherche de solutions aux nouveaux défis quotidiens de gestion du cycle intégral de l’eau, conduisant à la mise en œuvre de technologies de l’eau axées sur le dessalement aux Îles Canaries caractérise Elmasa Tecnología del Agua.

Afin de fournir des niveaux de qualité élevés, Elmasa a pleinement conscience de la nécessité de développer des alternatives technologiques innovantes visant à améliorer la productivité et diminuer les coûts. Dans cette perspective, pendant des années, la société a travaillé en collaboration avec les principaux centres de recherche des Îles Canaries et avec d’autres entreprises du secteur.

Elmasa a participé aux principaux projets de recherche, de développement et d’innovation suivants:


En 1974, la société a été pionnière pour la mise en place des émissaires sous-marins pour évacuer les eaux traitées des stations d’épuration des eaux usées et les saumures des installations de dessalement.
En collaboration avec le Consejo Insular de Aguas de Gran Canaria, des études de recharge des nappes aquifères à l’aide des eaux traitées ont été menées. Plusieurs études pilotes, pour la réutilisation de l’eau traitée dans l’agriculture, le jardinage public et les terrains de golf, ont été élaborées, en mettant à disposition à cet effet des parcelles pour l’expérimentation et la réalisation des études de terrain.
Dans les années 1990, les premiers concentrateurs de saumure sont installés dans le cadre de la deuxième étape de l’usine de dessalement de Maspalomas II.
De concert avec l’Instituto Tecnológico de Canarias (ITC), le Centro de Experimentación de Obras Públicas (CEDEX), l’Instituto Canario de Ciencias Marinas (ICCM) et les entreprises Canaragua et DHI, notamment, Elmasa a participé au projet : « Étude de faisabilité technique des diffuseurs Venturi traitant les rejets de saumure provenant d’usines de dessalement pour améliorer le procédé de dilution et réduire l’impact environnemental sur les écosystèmes marins ». Pour cela, des experts en hydraulique ont mis en place une étude des paramètres hydrodynamiques de la zone connue sous le nom de Bahía Feliz, afin de recueillir le plus d’information possible sur la zone touchée.
Les résultats ont permis d’interpréter le comportement du panache salin et de concevoir le diffuseur Venturi afin de minimiser l’impact environnemental des rejets en mer et de réduire au minimum les effets négatifs sur les écosystèmes marins existants dans la zone. Les essais réalisés ont montré que la dilution de la saumure est totale quand le panache touche le fond marin, ce qui vient confirmer la fonctionnalité et la validité du concept.
Cette étude a conduit à la fabrication et à l’installation du diffuseur Venturi en sortie du collecteur de rejet de la saumure de l’usine de dessalement de Maspalomas I.
Pour en savoir davantage sur le projet Venturi, cliquez ici.
En collaboration avec la Fundación Centro Canario del Agua, des usines pilotes de reminéralisation avec des fonds calcites, d’ultrafiltration et d’osmose inverse pour l’étude et l’analyse des procédés et des matériaux aux différents stades de la production et du traitement de l’eau pour l’approvisionnement ont également été lancées.
Oeuvrant conjointement avec l’Universidad de Las Palmas de Gran Canaria, afin de diminuer les micro-organismes indésirables des stations de dessalement avec des captages ouverts d’eau de mer, une étude des procédés d’encrassement biologique a été réalisée en 2016. À l’heure actuelle, dans la station de dessalement de l’eau de mer de Maspalomas I, les solutions sont mises en œuvre d’après les conclusions de ladite étude, en vue d’améliorer le procédé et de réduire le nombre de lavages des différents équipements.

ELMASA Tecnología del Agua, S.A. le informa del uso de cookies que permiten ofrecer un correcto funcionamiento del sitio. Al continuar con la navegación dará el consentimiento tácito a la instalación de dichas cookies. Para encontrar más información visite política de privacidad.

Acepto las cookies de este sitio web.